Portrait d'IPF : Jean-Luc Künle, ingénieur certifié en Méthodes

Jean-Luc Künle a rejoint les IPF en 1995 avec l’obtention d’un CQP et une certification initiale en 2007. Son parcours professionnel a suivi une trajectoire ascendante dans le domaine des équipements médicaux à des postes variés et avec des responsabilités croissantes. Cette certification d’ingénieur en Méthodes lui a permis très tôt dans sa carrière de lui ouvrir les portes de responsabilités importantes et d’accéder à d’autres formations et qualifications.


Il nous explique ce que cette certification IPF lui a apporté dans son parcours professionnel…



" La certification d’Ingénieur en Méthodes acquis grâce à la SNIPF a été capitale dans les premières années de ma carrière alors que je cherchais à progresser dans l’univers professionnel des dispositifs médicaux. Avec cette certification et mon expérience professionnelle, j’ai pu aisément obtenir mon premier poste de management et me sentir soutenu par les IPF. De changement d’entreprises en changement de régions et de pays, j’ai toujours fait valoir la qualité de ma certification d’Ingénieur IPF en Méthodes lors de mes changements d’employeurs. Cette certification est un plus en France mais est aussi reconnue en Suisse où je travaille depuis maintenant plus de 10 ans.


Cette certification remise en jeu tous les trois ans atteste d’un maintien de compétences dans le temps et en fait aussi sa valeur.

Avec des compléments de formations multiples tout au long de ma carrière, j’ai aussi grâce à ma certification IPF, utilisé les passerelles d’accords existants entre la SNIPF et le GAMF (Global Academy of Finance and Management) afin de faire valoir mon expérience en gestion de projet et d’obtenir ainsi une certification de MPM (Master Project Manager) et CIPM (Certified International Project Manager). Ceci représente un vrai plus sur le marché du travail très concurrentiel ou la plupart du temps les activités sont gérées en mode projet.


Toujours avec les accords entre la SNIPF et la CUFCE (California University Foreign Credential Evaluation), j’ai pu obtenir un Ph.D. me permettant aussi de reconnaitre mon expertise en Management de l’engineering industriel.


Être certifié IPF, c’est faire valoir son expertise, mais c’est aussi appartenir à une association d’ingénieurs qui se donnent les moyens de rayonner aussi à l’international, ce qui représente un vrai plus dans le monde du travail globalisé qui est la règle aujourd’hui.

Je ne peux que recommander une certification IPF car elle m’a personnellement apporté un soutien tout au long de ma carrière et m’a permis de soutenir ma progression professionnelle. En local, une antenne SRIPF est toujours présente pour aider à monter un dossier si nécessaire et j’ai toujours trouvé un support si nécessaire.

Maintenant à vous de jouer et rejoignez les IPF…


Plus d'information sur Jean-Luc Künle : https://www.linkedin.com/in/jeanluckunle/

Pour contacter Jean-Luc Künle : https://www.jlkmc.ch

57 vues0 commentaire